UNE HISTOIRE DE FAMILLE ET DE PASSION

Château Cantenac est construit un beau jour de 1870 sur le lieu-dit « Cantenac ».

Son origine remonterait à l'époque romaine, portant diverses significations comme celle de lieu "enchanté, enchanteur".

La propriété et son vignoble se situent :

  • sur la commune de Saint-Emilion,
  • 3.5 km à l'ouest de la cité médiévale, 
  • sur un promontoire de graves et d’argile.

Le "Guide Bordeaux et ses Vins" (Editions Ferêt) mentionne la propriété dans son édition de 1898 à "l’avant-garde des coteaux St Emilionais" et comme "2nd Cru".

La famille Despujols, qui est à l’origine de la création de la propriété en 1870, est issue d'une grande famille de propriétaires et négociants bordelais. 

De 1933 à 1937,  M. Ernest Marache (originaire de la Nièvre) prend la suite du domaine, ayant comme activité principale le commerce en fruits & légumes à Paris. 

Enfin et depuis 1937, la famille Roskam-Brunot est à la tête du Château Cantenac. C'est Albert Brunot qui en fait l'acquisition suivant ainsi les traces de son père.

Originaire de Corrèze, Jean-Baptiste Brunot est le pionnier de la famille à s'être investit dans le commerce du vin, avant de devenir propriétaire du Château l’Hermitage de Mazerat à St-Emilion (années 20 à 1980). 

Albert Brunot assure la production et distribution des domaines, avant de reprendre le Château Tour de Grenet en 1970 (Lussac) ; dont la Tour, le Moulin et son vignoble sont ancrés sur un vaste plateau calcaire. 

Depuis 1980, Jean Baptiste Brunot et Nicole Roskam-Brunot ont poursuivi cette passion familiale au Château Cantenac. 

C'est en 1997 que Nicole Roskam-Brunot prend la suite, aujourd'hui accompagnée de ses fils qui continuent d'écrire de nouvelles pages à chaque millésime au Château Cantenac et au Château Moulin de Grenet.